was successfully added to your cart.

Choisir un meuble en bois

Choisir un meuble en bois : oui, mais comment ?

Le bois fait son grand retour dans notre décoration. Et tant mieux ! Ce matériau qui inspire les designers est souvent un gage de qualité et d’élégance. De plus, il s’agit d’une ressource renouvelable lorsqu’elle est gérée de manière responsable. Mais entre types de bois, provenances, labels, il est facile de s’y perdre ! Ce petit billet espère vous éclairer un peu plus.

Meuble en bois, ne pas se perdre dans les catégories !

Les meubles en bois sont dans la plupart des cas regroupés en trois catégories: les meubles en panneaux de particules de bois, les meubles en contreplaqué ou multiplis et les meubles en bois massif.  Voici plus de détails ci-dessous pour y voir un peu plus clair.

Meubles en panneaux de particules

Le MDF (Medium Density Fiberboard, plus couramment nommé Medium)  ou les agglomérés  sont des matériaux fabriqués à base de bois, généralement désignés sous le terme « panneaux de particules ».

Ils sont composés de fines particules de bois collées entre elles (très très fines pour le MDF et de taille grossière pour l’aggloméré).

Panneau de particules – source Wikipedia

Panneau de MDF – source Wikipedia

Hormis des créations très originales, on ne trouve pas de meubles en panneaux de particules sans placage, c’est-à-dire recouvert d’une fine pellicule en bois ou dans un autre matériau comme de la mélamine.

Il est fréquent que l’on tente de faire passer un meuble en panneaux de particules pour du bois massif. Ici, le flou est roi et les pratique spécieuses. On tente de faire passer un produit pour un autre, dont la qualité et la durabilité sont bien moindres.

La seule option revient à lire attentivement les caractéristiques techniques.

Petit florilège glané durant la rédaction de ce billet.

  • « une bibliothèque haute blanche et chêne naturel. » (Matière utilisée : panneaux de particules.)
  • « une étagère chêne » pour du bois ingénieusement nommé “bois d’ingénierie”.

Meubles en contreplaqué ou multiplis

Le contreplaqué ressemble à un petit mille feuilles composé de tranches de bois de quelques millimètres d’épaisseur collées entre elles. On trouve des contreplaqués dans de nombreuses essences (bouleau, hêtre, oukoumé) et dans des qualités très variables. On dénomme souvent sous le terme de multiplis du contreplaqué dont les tranches sont épaisses.

Il est très souvent utilisé pour réaliser de l’aménagement d’intérieur. Il a été conçu à la base pour améliorer les propriétés mécaniques du bois et astucieusement utilisé, il peut offrir des créations de mobiliers originales et splendides.

Fauteuil Octave de l’Estampille 52 – crédit photo Estampille 52

Table et chaise – Unto this last

Meubles en bois massif

Souvent imité, jamais égalé. Au toucher, à la vue. Matériau vivant, il faut du temps et de la patience pour le travailler. Le résultat est souvent splendide et unique.

Sachez également qu’il est interdit d’utiliser le terme « bois massif » pour du contreplaqué, du bois transformé ou des panneaux de bois avec des éléments d’épaisseur inférieure à 5mm.

Étagère Pirouette de Mr. Marius en chêne massif

Bureau scriba d'osmose le bois

Bureau Scriba d’Osmose le bois en chêne massif

Le meuble qui ne cache pas la forêt

Entre du bois provenant de forêts gérées de manière responsable et du bois exotique exploité illégalement, il peut y avoir un monde. Prenez un instant pour comprendre les labels mis en place pour vous aider et reconnaissez les acteurs qui mettent en place des démarches transparentes dans les produits qu’ils vous proposent.

Connaitre l’essence de bois utlisée

Dans un premier temps, vérifier l’essence de bois est essentiel. Oui, le teck, c’est joli, souvent bien plus que la déforestation endémique dans de nombreuses régions du monde.

Plusieurs organismes mettent en place des structures qui permettent d’assurer la traçabilité du bois exotique. Citons par exemple le système TFT (Tropical Forest Trust) qui garantit entre autre que le bois n’est pas issu d’une forêt dont l’exploitation est illégale.  En savoir plus.

L’essence est donc premier indicateur pourvu qu’il s’agisse de bois massif. En effet, pour les meubles en panneaux de particules, la traçabilité est souvent une gageure.

Distinguer les labels

Dans le monde des labels, deux grands standards existent. Le label FSC et le label PEFC. Ils ont tous deux pour objectif de garantir que le bois utilisé provient d’une forêt gérée durablement.

FSC, Forest Stewardship Council est une ONG internationale créée en 1993. Sa mission est de promouvoir via le label FSC des articles issus de forêts exploitées suivant des critères écologiques et de gestion durable des forêts. On entend le respect des ressources, une politique de gestion à long terme, mais également le droit des travailleurs locaux. En savoir plus.

La certification PEFC a été créée à la fin des années 90 par des exploitants forestiers européens expliquant que le label FSC étant inadéquat pour tenir compte du morcellement des forêts européennes.

La grande différence entre ces deux certifications réside dans le fait que le label FSC certifie que la forêt est gérée de manière responsable quand que la certification PEFC se base sur un engagement d’amélioration. Pour information, 1/3 de la superficie des forêts françaises est certifié PEFC.

Label FSC

Label PEFC